MSN Home  |  My MSN  |  Hotmail
Sign in to Windows Live ID Web Search:   
go to MSNGroups 
Free Forum Hosting
 
Important Announcement Important Announcement
The MSN Groups service will close in February 2009. You can move your group to Multiply, MSN’s partner for online groups. Learn More
DianorDianor@groups.msn.com 
  
What's New
  
  Panneau de messages  
  Pictures  
  Liens  
  première page  
  Tantra  
  Lettres à Michel  
  Lettres de Michel  
  Lettres de Michel 2  
  Terra Lucida 1  
  Textes mystiques  
  Épreuves de l'Aspirant Chevalier  
  Michaêl  
  Coeur d'amour spirituel  
  Dossier Michaël 2  
  Dossier Michael 3  
  page Hésiode  
  David  
  Celtes réponse  
  Druides  
  Fête du Samhain  
  Yule  
  Réponse à Eriflor  
  Vendredi Saint  
  Notre-Dame  
  Réponse  
  Où en sommes-nous?  
  Réponse de tothéo  
  Ou en sommes-nous?  
  L'évangile des douze (suite)  
  histoire secrète  
  réponse 1  
  réponse saint Paul  
  réponse saint Paul  
  les manuscrits de la Mer Morte  
  Jérusalem (fin)  
  
  
  Tools  
 

 

Samhain est la fête sacrée la plus importante car elle marque la fin d'une année et le début d'une autre. Le jour de l’an celte marque le passage de la saison claire à la saison sombre. Pour marquer le renouvellement de l'an on éteignait tous les feux; ceux-ci n'étaient rallumés que le lendemain matin et considérés comme sacrés.

 

 

Les Anciens affirmaient que c'est au cours de cette nuit-là que le voile entre notre monde et celui des esprits - des personnes décédées - est le plus fin: ainsi, du coucher au lever du soleil, la communication avec les esprits est facilitée. 

 

Halloween est la contraction du terme anglais « all hallow even » (veille de la nuit sainte). Ce jour très symbolique aux yeux des celtes ouvre la porte de l’au-delà.

 

 



Rituel:

La première partie du rituel moderne se déroule avant minuit. On profite de l'occasion pour dire adieu à l'année qui s'achève. On se rappelle ceux qui sont disparus au cours des années précédentes, en mettant l'accent sur les décès de l'année courante. Durant ce rite, on allume seulement une chandelle et, si l'on en a l'occasion, on laisse tranquillement le feu s'éteindre dans le foyer, sinon on laisse brûler quelques feuilles dans son chaudron magique.

 



Lorsque minuit sonne, on allume alors une multitude de chandelles et on rallume le foyer et l'on fait brûler à nouveau quelques nouvelles feuilles. C'est aussi le temps de brûler de petits bouts de papier sur lesquels on aura noté les mauvaises habitudes dont on veut se débarrasser.

Puis, l'heure est à la fête, aux réjouissances et on accueille la nouvelle année avec des chansons, des rires et des jeux.

 

Sachez qu'on peut se prémunir contre les esprits malveillants si on prend soin de tracer notre cercle de protection qui exclura les entités malicieuses et les empêchera d'entrer en contact avec nous.

 

 

 

Une invocation aux archanges Mikhaël, Raphaël, Uriel et Gabriel vous permettra de faire le rituel en toute sécurité.

Les déités à célébrer:

Pomona

  Hécate:  déesse de la Lune;
  Morrigan:  déesse celte de la mort; 
  Cernunnos:  dieu celte de la fertilité; 
  Osiris:  dieu égyptien, dont le cycle de mort
et la résurrection s'apparente à celui de Perséphone.  

 

 

 

 

Comment décorer votre autel:

 

  

 

Les décorations de potirons, pommes, noix, grenades et fruits de saison seront entourées de bougies. On peut ajouter une citrouille évidée et décorée avec une chandelle, des feuilles rougies par l'automne, des photographies d'amis et de parents décédés. 


Symboles et correspondances:

 

 

Encens:             pomme, cyprès, sauge, menthe.                    
Arbre:                cyprès.
Fleurs:               souci, chrysanthème.
Couleurs:           orange, noir.
Chandelles:        orange, noires.
Pierres:              onyx, jais, agate cornalin, obsidienne.
Planète:             Pluton.
Carte de tarot:   Mort, arcane majeur 13.
Influence:           métamorphose, méditation, communication.

 

 

Trois jours avant Samhain et trois jours après, les druides se retrouvaient lors d’une assemblée qui se terminait par un immense festin avec sur la table : viande, noix, alcool, lait, pain.

Puis, le sixième jour de la lune qui suivait, avait lieu la cueillette du gui.

 

 

 

 

 

La fête de la Toussaint fut instituée en France et en Allemagne sur l'ordre de l'empereur Louis le Pieux en 835. L'innovation se fit sur le conseil du pape Grégoire IV dont le désir était de supprimer un ancien usage encore ouvertement pratiqué à cette époque. La célébration, le premier novembre, de la fête de la Toussaint permet de christianiser la fête celtique en substituant aux âmes des morts, les saints comme véritables objets de vénération.

L'Eglise décida aussi de sanctionner la "superstition populaire" en admettant dans le calendrier une fête des morts. La reconnaissance par les autorités ecclésiastiques de cette fête des morts eut lieu à la fin du Xeme siècle en France. C'est Odilon, Abbé du grand monastère bénédictin de Cluny, qui commença le changement en ordonnant que, dans tous les monastères qu'il dirigeait, une messe solennelle soit célébrée le 2 novembre pour "tous les morts qui dorment en Christ".

http://www.orthodoxesaparis.org/images/icones/saints_tous.jpg

 

http://www.christicity.com/IMG/jpg/tous_les_saints_2.jpg

 

 

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/8/8f/La_Trinité_et_tous_les_saints.jpg/180px-La_Trinité_et_tous_les_saints.jpg

 

 

Pour l'Eglise catholique, la Toussaint n'est pas autre chose que la fête de tous les saints, c'est-à-dire de la communauté des vivants et des morts.

Le jour des morts (le 2 novembre) ne doit pas être confondu avec la Toussaint (le premier novembre) qui est une fête joyeuse.

 

Sources:

Eric Pier Sperandio. La magie blanche: recettes de sorcières. Editions Quebecor, 1997. pp.100-102.

http://www.sparealites.com/fo119401.html